Alain Genty

janvier 8, 2018 tacet.fr - Pas de commentaire

Alain Genty naît le 22 septembre 1958 à Nogent-sur-Seine.
Il apprend la basse en autodidacte.
Durant les années 1980, ses influences majeures sont le rock progressif et le jazz rock.
Il fonde plusieurs groupes influencés par ces styles (Dexter Ward , Opa Locka …)

En 1989, c’est la rencontre décisive avec la musique bretonne.
Il intègre le groupe BARZAZ à l’occasion de l’enregistrement du premier disque « Ec’honder », aux côtés de Yann-Fañch Kemener, Jean-Michel Veillon, Gilles Le Bigot et David Hopkins.
Il participe également au groupe DEN (1989-1991) puis au groupe GWERZ à partir de 1992.
Il participe aux albums et aux concerts de Jean-Michel VEILLON, Didier SQUIBAN, Soïg SIBERIL, SKOLVAN, CELTIC PROCESSION de Jacques Pellen, BAL TRIBAL, TOUD ‘SAMES…).

De 1989 à 1992, il s’intéresse également à la danse contemporaine.
Il rencontre la chorégraphe Josiane RIVOIRE et compose la musique des spectacles « Les Petites Affaires » (1989) et « Les Tambours » (1991).

Il sort son premier album solo en 1994 : « La Couleur du milieu »
Il fonde alors le « Alain Genty Groupe » (1995 / 2002)qui se produit lors de nombreux festivals en Europe. Sont présents : Jacky Molard (violon), Jean-Michel Veillon (flûtes, bombarde), Patrick Molard (cornemuses, flûtes), Yannick Jory (saxophones), Thierry Garcia (guitares) et Patrick Boileau(batterie)
En 1998, il sort l’ album  » Le Grand Encrier » puis en 2004 l’album « Une petite lanterne ».
En 2017, sortie de l’album « Eternal Tides » : Alain Genty et Joanne McIver.
Il fonde un duo avec le guitariste écossais Tony Mc Manus (2000/2008).
Album « Singing Sands » et nombreux concerts en Europe, au Canada et en Australie.
Il fonde également un duo avec Patrick Molard (2004/2008).
Album « To the Bobs » et concerts en Europe.

En tant qu’arrangeur-réalisateur, il travaille notamment pour Cheb Mami (album Meli Meli, 1998), Cheb Aissa, Tony Mc Manus (Pourquoi Québec ? 1998), Gérard Delahaye (La ballade du Nord-Ouest, 1997), Soïg Sibéril, le groupe Tayfa, Fadela…

En tant que compositeur, il travaille également pour le théâtre et le cinéma (films de Gilles Dagneau « La parole assassinée » 1998, « Tianô » 2004, « Le pardon » 2007)

En tant que bassiste, il enregistre des albums et effectue des tournées avec de nombreux artistes : Malicorne (2015), Thierry Robin (1997), Bernie Bonvoisin (1991), Patrick Fiori (1994), Sapho (1996), Pat O’May (1992-96), Orion (1997), Alexie Lorca (1988–91)…