Anne Etchegoyen

février 20, 2019 tacet.fr - Pas de commentaire

Après son album « Les Voix Basques », disque d’or, un clip en langue basque à plus de 2,5 millions de vues, puis un album relatant son pèlerinage jusqu’à St-jacques de Compostelle, Anne Etchegoyen revient en force avec un nouvel opus, EMAZTE (= Femme) qui rend hommage à la femme.

Ce nouvel album fait partie des sorties du label Decca chez Universal pour la nouvelle année 2020.
Elle y évoque la femme à travers une dizaine de chansons, dans ce qu’elle a de plus beau comme la maternité, l’amour, la passion pour un être aimé ou une cause, la transmission ; mais aussi les violences conjugales, la parité, ou encore les violences sexuelles et sexistes faîtes aux femmes, comme dans le single
NO ES NO, enregistré en duo avec Itziar Ituño, actrice et chanteuse du Pays Basque Sud, reconnue pour son rôle actuel dans la série « La Casa de Papel » sur Netflix.

Forte de ses origines, Anne Etchegoyen privilégie l’ouverture et la mixité culturelle. Elle nous guide habilement par sa voix unique, tour à tour douce et puissante, dans son « monde » où se côtoient ses origines basques, ses influences latines, son inspiration puisée sur les Chemins de Saint-Jacques, ou sa récente maternité comme sa vision de la société en tant que jeune femme de 40 ans. Une invitation au voyage et à l’ouverture, dans un univers bien à elle : folk, basé sur des guitares acoustiques et enrichi par les voix chaudes, dynamiques et délicates, du nouveau Chœur des Voix Basques.

Depuis 2013, Anne Etchegoyen a à son actif de nombreuses scènes prestigieuses, des concerts joués pour la plupart à guichets fermés : l’esplanade du Guggenheim et le théâtre Arriaga à Bilbao, le Kursaal et le théâtre Victoria Eugenia à Saint-Sébastien, la Cathédrale de Dax, l’église St-Germain des Prés à Paris, le Casino de Paris, l’Olympia, l’Alhambra, etc….des tournées régulières en Argentine, ou encore les deux premières éditions du « Festival des Châteaux Basques », dont Anne est productrice, affichant complet pour chacune des dates.

No es no, avec Itziar Ituño

Anne sur le net :